Actualités

Nouvelle coopération ville-hôpital pour les urgences dentaires

Gestion des urgences dentaires en Côtes d’Armor : un bel exemple de coopération ville-hôpital

 

Le 17 mars 2020, le président de la République décrète le confinement de la population pour juguler la pandémie du Covid-19. Aussitôt, le président de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes, en accord avec le Ministère de la Santé, demande aux chirurgiens-dentistes de fermer leur cabinet de consultations, dans le même but d’endiguer la propagation du virus.

 

Comme dans tous les départements, l’Ordre départemental des chirurgiens-dentistes des Côtes d’Armor organise la gestion des urgences et crée une cellule de crise. Cette dernière est chargée de réguler les appels téléphoniques de patients, afin de soulager le Centre 15.

Un tableau de garde est mis en place, reposant sur 6 cabinets libéraux répartis sur le territoire, afin de traiter les pathologies aiguës.

 

Si, dans les premiers jours du confinement, la plupart des urgences sont traitées par l’envoi d’une ordonnance par mail, rapidement, les praticiens de la cellule de crise s’aperçoivent que le nombre de cabinets de garde est insuffisant.
Or, il existe au Centre Hospitalier de Saint Brieuc deux fauteuils dentaires. La décision est prise de consacrer un des 2 fauteuils pour les urgences chirurgicales (drainage d’abcès, extractions dentaires) et l’autre pour traiter les autres urgences (non chirurgicales = pulpites, « rages de dents »).

  • La Direction de l’hôpital met à disposition du personnel paramédical, du matériel, des tenues de protection, et des chirurgiens-dentistes libéraux assurent la prise en charge des urgences non chirurgicales. Ce cabinet « hospitalier » fonctionne tous les après-midis, du lundi au vendredi.
  • Pour les urgences chirurgicales, un praticien hospitalier et un interne de chirurgie orale reçoivent les patients de 9h à 17h à l’hôpital. C’est ainsi plus d’une douzaine de patients qui sont pris en charge tous les jours, soulageant les cabinets libéraux de garde.

 

La réactivité du Conseil de l’Ordre départemental des Côtes d’Armor et de la Direction du Centre Hospitalier a permis de mettre en place ce réseau de soins en 3 jours. Il fonctionne maintenant depuis 3 semaines, dans des conditions optimales de sécurité pour tous les patients du département.

 


 

Nos remerciements pour ce texte au Dr Guy LE TOUX, chirurgien oral et praticien hospitalier dans les Côtes d’Armor, et au Dr Janig BRUCHIER GALERNEAU, chirurgien-dentiste libérale dans les Côtes d’Armor et élue au poste de Secrétaire au sein de l’URPS CDLB.

 


 

Plus d’infos sur la gestion des urgences dentaires en Bretagne ?

 

Consultez nos actualités dédiées :

Que faire en cas d’urgence dentaire en cette période ?

Cabinets fermés mais dentistes mobilisés ! Communiqué URPS CDLB du 6 avril 2020

 

Et notre dossier dédié :

Coronavirus – Urgences dentaires

 

L’équipe de l’URPS CDLB, le mardi 14 avril 2020